Découvrez les créations diy des filles à retordre

Le blog « Des filles à retordre » est né en 2011 de l’envie d’Elise et Coline de partager leurs bons plans. L’idée était de parler de tout ce qui peut être utile au quotidien. C’est-à-dire les recettes, les bonnes adresses food, shopping, détente mais aussi les livres qu’elles ont lus et appréciés, les voyages qu’elles ont faits et les DIY qu’elles réalisent.

« L’une des choses qui nous tient particulièrement à cœur, c’est de tester tout ce dont on parle pour être certaines que ça nous plait et que ça vaut la peine que nos lecteurs et lectrices s’offrent ce service/produit. »


Le blog Lifestyle DIY


 

Les filles à retordre
Créations DIY


« Avec le temps, le blog a beaucoup évolué et on y fait maintenant la part belle aux DIY, non seulement, ça nous permet de nous habiller ou de décorer nos maisons mais aussi et surtout de nous vider la tête. »


Quand Elise et Coline cousent, peignent, découpent, etc, elles ne pensent plus à rien d’autre. Elles organisent même des ateliers couture et de DIY au sens large.

« Ces 2 dernières années, nous organisions une craft night par mois, c’est-à-dire, une soirée où on proposait entre 3 et 4 DIY différents. Il ne fallait rien amener, tout était prévu sur place : le matériel et les explications. Pour le moment, elles sont en pause car Coline vient d’accoucher et moi, je suis enceinte de 5 mois, c’est moins pratique pour transporter 4 machines à coudre aux 4 coins de Bruxelles. Mais elles reprendront.« 


housse Macbook


Elise a commencé la couture il y a une dizaine d’années.

« Ma grand-mère nous coud des vêtements depuis qu’on est petites, ça m’a donné envie de m’y mettre aussi. J’ai commencé par prendre quelques cours avec elle et dès que j’ai senti que j’étais vraiment mordue, j’ai pris des cours du soir. Je les ai suivis pendant 1 an et demi, le temps de bien apprendre les bases.« 


Leggins fait main


Son bureau est divisé en deux parties : une partie atelier couture et une partie bureau.

« Après avoir investi le salon tous les week-ends avec mon matériel de couture, je voulais un espace que je ne suis pas obligée de ranger quand j’ai terminé de coudre. C’est plus pratique. »

Elise coud des pièces qu’elle porte. Et depuis que sa nièce est née, elle coud des pièces pour bébé.

« Cela demande peut de tissu et moins d’ajustements qu’un modèle adulte, c’est top ! Avec les années, j’ai appris à mieux réfléchir aux pièces que je m’apprête à coudre, je couds des pièces qui vont à ma morphologie et plus des pièces tendances qu’on voit partout et qui ne me vont pas forcément. »



L’inspiration première des Filles à retordre : instagram ! Les coutures qui y sont postées par les autres couturières donnent souvent envie à Elise de se remettre au travail.

« C’est très intéressant de voir comment telle ou telle personne réinterprète un modèle. Ensuite, je vais voir les articles plus étoffés sur les blogs, ça donne des informations intéressantes sur les ajustements à prévoir et les éventuels points faibles des patrons. »

Plusieurs livres Creapassions.com font de l’œil aux Filles à retordre comme le livre Grains de couture d’Ivanne Soufflet et Couture Urbaine de Pimsy.

Bonne découverte des Filles à retordre !


0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *