Creapassions.com interroge Sophie Courtin-Bernardo, de L-start, qui nous communique sa fibre entrepreneuriale et propose à nos lectrices de participer à un concours.
Après 10 ans loin de la France, Sophie est depuis quelques mois de retour en terres parisiennes. Maman de deux enfants et conjoint d’expat’, elle s’est réinventée à chaque expatriation pour allier carrière et vie familiale ! L’entrepreneuriat a été pour elle la solution pour devenir nomade.

Comment en êtes-vous venue à l’entrepreneuriat ?

Au fil des expats, je me suis essoufflée. Je n’avais plus l’énergie de chercher un nouveau poste, d’affronter les réticences de manager qui doutaient de mon implication en raison du caractère temporaire de notre résidence. Encouragée par mon réseau et mon mentor, j’ai décidé de me lancer dans l’entrepreneuriat pour reprendre le contrôle de ma carrière.

Un premier laboratoire pharmaceutique avec 14 autres associés en Suisse, puis deux ans plus tard seule dans le conseil export pour les TPE. Mais être solo-entrepreneure n’est pas facile. On a beau avoir une expertise, un carnet d’adresses, des prospects et une vision, la sensation d’isolement est réelle et angoissante. J’ai alors fait le choix de rejoindre un « mastermind » de femmes entrepreneures expatriées pour ne pas sombrer et fermer ma société. J’y ai fait la rencontre de Dominique, ma super associée et c’est la naissance de L-start.

Qu’est donc L-start ?

L’histoire de L-start est née d’un contexte : mon expatriation mais surtout une rencontre incroyable avec Dominique, elle aussi expat à New York à l’époque. Une évidence professionnelle et humaine, sans réellement se connaitre. On décide de construire l’offre qui a manqué lorsque nous nous sommes lancées. Cette offre s’articule en quatre volets :

Pourquoi avoir écrit un livre ?

Lors de l’une de nos conférences à l’occasion d’un salon à Paris, un éditeur nous a proposé (à Dominique et moi) d’écrire un livre sur les femmes entrepreneures. La perspective d’écrire pour un plus grand nombre de femmes, la possibilité de donner envie à celles qui hésitent encore nous a séduite. Nous avons accepté de nous lancer dans cette folle aventure. Si certaines passent à l’action en nous lisant et s’autorisent à se rêver entrepreneure, le pari sera gagné !

Un mot pour tous nos lectrices ?

Il n’y jamais de recette infaillible ou de processus parfait. Nous sommes tous différents et il convient à chacun de trouver ce qui lui correspond. Je crois cependant beaucoup à l’intuition et je pense qu’il n’y a personne d’autre que vous qui sait ce qui est bon pour vous et comment y arriver. Il faut donc oser, essayer, rater, refaire, écouter les conseils, s’inspirer et refaire pour trouver sa méthode ! Mais le chemin vaut la peine autant que la ligne d’arriver ! Si entreprendre vous tente : FONCEZ !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *