Ke.Ky.Ka a 3 fils qui s’emmêlent !

Anciennement manipulatrice d’électroradiologie, Sandrine, 37 ans, mariée, maman au foyer 3 enfants, 3 garçons de 11, 8 et 5 ans et un chat, partage avec ses connaissances et d’autres passionnés ses créations sur sa page couture Facebook « KeKyKa- 3 fils s’emmêlent ». « « KeKyKa » est l’assemblage des premières syllabes de mes 3 enfants. « 3 fils s’emmêlent » est un jeu de mot qui fait référence à la couture : les fils et à ceux qui sont à l’origine de ma passion pour la couture : mes 3 fils ! »

« J’ai toujours beaucoup aimé les activités manuelles : le dessin, le collage, bricolage, la peinture… Toute petite je me souviens d’après-midis où j’apprenais le tricot avec ma grand-mère. La passion pour la couture est venue plus tard à la naissance de mon 3ème garçon. »

A la naissance de son 3ème garçon, Sandrine a acheté une machine à coudre pour réparer les trous aux genoux des pantalons que faisaient à répétition es 2 premières tornades ! Ayant des difficultés à trouver dans le commerce des pantalons adaptés aux couches lavables et au portage qu’elle pratiquait avec son nouveau-né, elle s’est décidée à lui coudre quelques sarouels.

« J’ai utilisé internet pour apprendre et au fil de mes recherches, je suis devenue passionnée. J’ai alors confectionné des lingettes lavables, des bavoirs, puis des tee-shirts, des sweats, des pantalons…

De quoi habiller mes loulous de la tête au pied. Ils sont devenus de grands fans, surtout quand j’ai commencé à leur demander de choisir leurs tissus et que j’ai personnalisé mes coutures avec leurs héros préférés. Ils sont très fiers d’avoir des vêtements uniques et de pouvoir dire « c’est maman qui l’a fait » et moi je suis heureuse de les voir ainsi. »

Chez elle, Sandrine n’a pas d’atelier pour coudre, elle coud sur sa table à manger au milieu du salon. « C’est un endroit où je me sens bien, au contact de mon mari et de mes enfants. Ils viennent régulièrement voir ce que je couds, ils s’intéressent à ma passion, me « passent commande », me donnent leurs avis et puis je peux intéragir avec eux tout en créant. »

« Je crée principalement des vêtements pour habiller mes garçons, quelques vêtements pour moi également ainsi que des accessoires. Je couds en fonction de mes envies mais surtout de celles de mes loustics. Je cherche en priorité à leur faire plaisir et qu’ils se sentent bien dans ce que je leur couds. »

Du coup Sandrine aime offrir des cadeaux « faits mains » et ses enfants aussi. Elle coud ainsi des vêtements pour offrir aux anniversaires des copains/copines d’école, des cadeaux pour les maitresses/atsem/personnels de crèche…

« Ce sont des moments que j’aime particulièrement car je crée avec mes enfants, je fais la partie couture et eux personnalisent le cadeau par un dessin, le choix des tissus, des motifs, ils apportent leur petite touche personnelle ! »

Elle coud beaucoup de jersey et sweat pour les vêtements de ses enfants, des matières qui leurs sont le plus adaptées, faciles à vivre et qui leur permettent de bouger, de jouer comme ils le souhaitent et qui restent faciles d’entretien. Pour ses créations de sacs, elle préfère travailler le simili-cuir.

Ses sources d’inspiration sont évidemment principalement ses 3 garçons, elle s’adapte à leur croissance, leurs envies. « Je recherche l’originalité, le petit plus qui rendra mon article encore plus unique, j’aime les belles finitions, le travail soigné, les jolies couleurs. »

Sandrine connait les livres Creapassions principalement de réputation mais elle n’en possède pas.

« A l’occasion de mes nombreuses recherches sur les groupes de discussion/forums de création, j’ai vu qu’ils étaient souvent recommandés.  Il est possible que j’en mette un sur ma liste pour le Père Noël cette année, « Coutures pour petits mecs » correspondrait parfaitement à mon univers et « En piste ! Créations en couture pour petits et grands enfants » me plairait certainement alors peut-être que je mettrais les 2 dans la hotte de Noël ! »

Bonne découverte des créations couture de Sandrine,

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *