La Joyeuse Fabrique dans le Limousin

Maman de 2 minus, son »Minou » Hugolin 8 ans et sa « Mimi Chipie » Augustine 3 ans et demi, Joséphine, 41 ans, en couple depuis 21 ans, vit dans une petite maison au milieu de la forêt dans la campagne limousine. Elle a créé la page Facebook La Joyeuse Fabrique en 2016 (peu après la naissance de sa fille) pour partager avec d’autres ce qui occupe aujourd’hui son temps libre : le sport… euh non, c’est une blague !

« Plus sérieusement, « Parce que la créativité se partage ! », c’est partager autour des loisirs créatifs et DIY dans divers domaines mais principalement la couture : les astuces, les bons plans, les tutos faciles et bien sûr les résultats de mes réalisations. »

« La Joyeuse Fabrique, c’est créer en s’amusant, créer en déstressant et ainsi trouver un équilibre à travers mes passions entre ma vie de famille, mon travail prenant et que j’adore (infirmière en Hématologie Hôpital de Jour au CHU de Limoges), et moi-même… »

Depuis son enfance, Joséphine a été initiée aux loisirs créatifs de toute sorte grâce à sa maman, mais 2 catégories ont pris sérieusement de l’importance dans sa vie depuis la naissance de ses enfants. A la naissance de son fils, sa principale distraction lors de ses temps libres c’était la fabrication de bijoux fantaisie.  « J’associe et j’assemble divers composants, de matières et de styles différents (je n’ai malheureusement pas de talent pour travailler les matières premières !). Le problème est que j’étais très productive… J’ai donc créé mon auto entreprise (il y a plus de 6 ans) Jo of the Sweet Forest, nom que personne ne retient, mais qui me ressemble et qui représente bien les bijoux que je fabrique : bucoliques, poétiques, parfois rétro… parfois humoristiques. »

Compte tenu de l’arrivée de sa chipie, elle a dû ralentir cette activité (voire la mettre en stand by) car cette dernière s’amuse à lui faire un inventaire inutile de son matériel à travers toute la maison ! « Je n’ai malheureusement plus d’atelier dédié pour mes activités, mais plutôt un coin (qui a le mérite d’exister) où cohabite le matériel pour la création des bijoux, et mes machines pour la couture. »

« Ce que j’adore : rencontrer les clientes sur les marchés »

Du coup Joséphine s’est penchée davantage sur ce qui est aujourd’hui sa deuxième passion… la couture, en autodidacte, D’abord à la main, puis le domptage de la MAC avec des cousettes déco pour les enfants, ou des doudous grâce à l’univers de Laëtibricole au début; puis d’autres illustratrices étofferont la déco de chambres des minus (Laure Phelipon, Elen Lescoat, SoniaH Design, O’rana,…); ou des sacs (les célèbres Mavada) pour elle-même et même un portefeuille (made in elle-même) pour l’anniversaire de son chéri.

« Et maintenant, je couds principalement des vêtements surtout en tissus extensibles grâce à l’indispensable surjeteuse (et ma dernière acquisition un combiné surjeteuse-recouvreuse pour des finitions au top).

Je couds plutôt des modèles simples et rapides . Oui je suis un peu paresseuse ! Le top du top c’est 2 pièces: 1 devant/ 1 dos, ou alors je simplifie un patron soit pour diminuer le nombre de pièces à découper (avec plus ou moins de réussite), soit pour éviter certaines techniques que je ne maîtrise toujours pas (fermeture Eclair, boutonnière). »

Aujourd’hui Joséphine n’achète presque plus de vêtements et elle coud en fonction des tissus/modèles qui lui plaisent : style décontracté et coloré pour les enfants, sobre et uni pour les quelques pièces cousus pour son compagnon, et bucolique et féminin pour elle.

« Les tissus que j’affectionne particulièrement sont des jerseys/sweats de Designer tels que Stenzo ou Lillestoff, et pour les patrons Ottobre Design, Deer and Do, Ellie and Mac. »

« Si je connais les livres Creapassions?! Of course… ma préférence pour les Laëtibricole et les Mavada. Modèles très inspirant, très bien expliqués et pas à pas très clair surtout quand on débute ! »

Avec la rentrée d’Augustine en petite section, Joséphine espère pouvoir se remettre petit à petit à la fabrication des bijoux, sans pour autant abandonner la couture. « J’ai vraiment besoin des deux pour m’épanouir ! D’autant plus que, comme toute fan de loisirs créatifs, j’ai plein d’idées, une tonne de projets, et il n’y a que 24h dans une journée ! »
Bonne découverte de la Joyeuse Fabrique de Joséphine,
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *