La Saga des auteurs Créapassions.com : découvrez Florence Minne-Khou

     

 Suite de notre saga des auteurs Créapassions, avec notre héroïne du jour : Florence Minne-Khou, une passionnée de modelage en Fimo et de fleurs ! 
 
 Bruxelloise d’origine, Florence a vécu 15 ans aux USA, et elle vit maintenant à Paris depuis 14 ans. Elle est passionnée par la création de bijoux artisanaux depuis son plus jeune âge. Au fil des années, ses voyages (notamment au Japon) et de ses rencontres, elle a perfectionné de nombreuses techniques de créations de bijoux. Ces dernières années, elle s’est spécialisée dans les bijoux et modelage en pâte polymère. Elle renouvelle constamment ses styles de créations de bijoux au gré de ses inspirations, des tendances, des nouvelles techniques, et de son imagination. Cela fait plus de sept ans qu’elle anime des ateliers de créations en pâte polymère. Pour couronner le tout, Creapassions.com lui a offert l’opportunité d’écrire des livres sur sa passion: « Bijoux Design » et « Fleurs en relief en pâte polymère ». « Elle est pas belle ma vie ?!! » 
 
 Que vous est-il arrivé depuis la sortie de vos livres ? 
 
 « Que les gens savent (parfois) qui je suis. LOL ! » 
 
 Faites-vous toujours le même loisir créatif ? 
 
 « Le fait d’écrire des livres (vu que j’en suis à mon deuxième et qu’un troisième est en cours) ne m’a pas changée, je suis toujours la même dégantée, dingue de pâte polymère. Je continue vers ma quête de nouvelles techniques/créations polymériques, pas à pas avec mes joies, mes frustrations habituelles. » 
 
 Avez-vous vu les nouveaux livres Créapassions lequel préférez-vous ? Et pourquoi ? 
 
 « J’ai hâte d’avoir le livre de Cécilia Botton (alias mabcrea). Cela fait longtemps que j’admire ses créations et son originalité. Je vais également m’offrir le livre de Nathalie Petit car je voudrais m’améliorer en crochet. Et son livre a l’air super sympa ! » 
 
 
      
 Et pour finir ce portrait un petit questionnaire de PROusT revisité pour l’occasion : 
 
 1. Votre principal trait de caractère : exubérante (ceux qui m’ont entendu rire, en conviendront !) 
 
 2. Votre principal défaut : perfectionniste. Je peux rendre mon entourage dingue avec ma quête de la perfection… et moi y compris ! 
 
 3. Votre principale qualité : mon sens de l’humour (je ne me prends pas non plus très au sérieux 
 
 4. La qualité que vous préférez chez les créatrices : l’originalité (J’aime quand la création sort de la norme) 
 
 5. La qualité que vous préférez chez les lectrices : l’enthousiasme (C’est communicatif et cela rééchauffe le coeur) 
 
 6. Votre occupation préférée : dormir ? Non je rigole ! La création dans tous ces états.  
 
 7. Votre rêve de créatrice : vivre de ma passion (le rêve fou !) 
 
 8. A part vous qui voudriez-vous être ? : un physicien quantique. Je comprendrais enfin le concept ! 
 
 9. La couleur que vous préférez : noir (oui je sais, ce n’est pas sensé être une couleur !) 
 
 10. La fleur que vous préférez : une seule c’est cruel. Bon, puisqu’il faut choisir : la pivoine 
 
 11. Le tissu que vous préférez : Le denim, le tissu polyvalent par excellence. Il va avec tout (car le bleu denim est devenu une couleur neutre) et qu’il plait à tout le monde. Un vrai tour de force ! (on va encore me dire que ma réponse est Freudienne !) 
 
 12. Votre héros (ou héroïne) dans la fiction : je suis une vraie anti-héros (la barre est trop haute) 
 
 13. Votre chanteur préféré : j’aime beaucoup le groupe Depeche Mode, mais il y en a tant d’autres. 
 
 14. Votre peintre préféré : mon coeur balance entre Erté et Mucha (l’Art Déco, et l’Art Nouveau) 
 
 15. Votre auteur préféré : Agatha Christie : In-dé-mo-da-ble. A 20 ans j’ai écrit une histoire courte sur le « meurtre parfait » de ma meilleure amie. Jubilatoire ! 
 
 16. Ce que vous détestez le plus dans le monde créatif : l’esprit fermé 
 
 17. L’état présent de votre esprit en cet été 2013 : la tête remplie d’idées créatives (en sachant que je n’aurai jamais assez de temps pour tout réaliser). C’est excitant et frustrant à la fois ! 
 
 18. Votre devise : me dépasser (toujours aller de l’avant en essayant de m’améliorer)  
 
 19. Votre mot de la fin aux lecteurs de cet article : si vous n’êtes pas encore atteint du virus polymérique, n’achetez pas mes livres. Vous pourriez l’attraper. Bon (sans rire) un immense MERCI à tous ceux qui ont acheté mon premier livre, c’est grâce à vous que j’ai eu envie d’en écrire un deuxième et d’y dévoiler encore plus de secrets et d’astuces polymérique ! » 
 
 A bientôt donc pour un prochain portrait d’auteur dans la saga Créapassions.com !       

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *