Découvrez les petites coutures de Lalilafée

lalilafée
Originaire de La Rochelle en Charente-Maritime, Magali, alias Lalilafée, bientôt 39 ans, vit en Franche-Comté, dans un petit village très calme. Elle est arrivée dans le Doubs il y a une quinzaine d’années pour le travail. Elle est en effet ingénieure en Mécanique et travaille actuellement dans l’industrie automobile. « J’ai une fille, Elisa, de presque 9 ans, qui elle aussi adore les loisirs créatifs ! Et mon chéri, lui, craint plutôt que notre maison s’écroule sous le poids de nos livres de loisirs créatifs, de notre matériel et de nos tissus !!!!! Mais il aime nos créations ! C’est notre premier fan ! »

 

« J’ai créé ma page facebook il y a un an pour partager avec mes amis mes réalisations et aussi avec ma famille qui est dans l’Ouest. J’avais jusqu’à peu de temps un blog qui relatait de la p’tite vie de ma fille, mais plus elle grandit, moins les faits importants à y écrire affluent, donc ma page Facebook est un bon compromis car je peux aussi y mettre les réalisations d’Elisa. J’ai choisi le nom de Lalilafée, car petite, et encore maintenant, mais cousins et cousines m’appelaient Lali (diminutif facile de Magali, quand on commence à parler !) et lafée pour le jeu de mot avec l’a fait. »

 

Une passion de toujours

Magali pratique les loisirs créatifs depuis longtemps. « Petite et ado, j’adorais découper le papier en tout genre, le coller, colorier… et puis ma sœur, lors de ses études a appris à coudre, et ça m’a tout de suite plu. Ma grand-mère paternelle, que je n’ai jamais connue était couturière, ça doit donc se transmettre dans les gènes ! Ma mère n’a jamais cousu à la machine, elle est plutôt tricot, mais moi je n’ai jamais accroché. J’ai dans le même temps commencé la broderie au point de croix, ça me détendait c’était super, surtout quand on est en math sup/ maths Spe on a besoin de se détendre ! »

 

« Ma sœur m’a appris à coudre, je devais avoir aux alentours de 18 ans. J’ai commencé par des choses simples, serviettes de table, set de table, nappes, j’y intégrais mes motifs brodés. »

 

Lors de son stage ouvrier en école d’ingénieur, Magali a eu une belle petite enveloppe en fin de stage, et elle a décidé de s’acheter sa première machine à coudre, une Singer très simple, copier coller de celle de sa sœur. « De là j’ai continué la déco de mon appartement d’étudiante avec de nouveaux rideaux, coussin, etc… Dans le même temps, vers 20 ans, j’ai découvert le scrapbooking, c’était parfait pour moi qui adorait la photo et découper et coller des petits machins ! J’ai fait des albums de ma fille bébé , de nos voyages et un spécial pour ma sœur, 40 pages pour ses 40 ans avec un point commun , qui était qu’il y avait un papillon sur les 40 pages…Cela fait donc 18 ans que j’entasse du matériel de loisirs créatifs. »
Magali adore aussi la mosaïque, la cuisine et « triturer » la Fimo. ! « Les loisirs créatifs c’est une vraie passion pour moi. Et cela me permet de destresser de mon job. Quand on coud ou que l’on crée, on est à fond sur son projet et on pense à rien d’autre. L’explosion fut quand j’étais enceinte de ma fille, j’ai fait la déco de la chambre, tours de lits, protège-matelas à langer, gigoteuse, pochettes et sacs en tout genre, tableaux en broderie, tableau en Fimo avec son prénom…. »
Il y a 6 ans elle a investi dans une meilleure machine et elle a transmis sa première à sa maman pour qu’elle puisse faire ses ourlets de pantalon ! Les loisirs créatifs c’est donc pour Magali, l’évasion, le « destressage » et la fierté de faire des choses avec ses mains. « Ma fille s’est très vite prêtée au jeu et elle a déjà sa machine à coudre, elle s’est l’enfiler, faire les canettes et coudre des projets droits, elle coupe le tissu après avoir reporté un gabarit. Je lui ai transmis la fibre. »

 

« J’ai un atelier, c’est la chambre d’amis qui a été transformée en atelier, avec un clic clac pour les invités.
Mon chéri a accepté que cette pièce devienne mon atelier, j’ai pu choisir les étagères, y mettre un bureau et 2 tables pour ma machine et celle de ma fille.
Le plus dans l’atelier, c’est que l’on peut commencer un projet et le laisser en en-cours sans que le salon ou la salle à manger soit en désordre ! Depuis que j’ai l’atelier, je fais plus de couture. »

 

Ses inspirations créatives

Côté créations, elle adore Laëtitia Gheno et Edwige Foissac. « Je suis super fan de l’univers de Laëtibricole. Et les sacs d’Edwige c’est ❤️. Mon style c’est couleur et joie ! Et surtout faut que ce soit utile ou juste déco ! Un projet doit me permettre de penser que à ce projet pour destresser et me détendre, donc pas de prise de tête et toujours une pensée pour le destinataire de la réalisation. »
Elle adore le papier pour le scrap et aussi pour les livres. « Au grand désespoir de mon chéri (cf. le poids des livres) je connais les livres Creapassions et j’adore. Mon dernier acheté est Petites coutures pour filles. Ce que je trouve remarquable, c’est que Creapassions a pu laisser sa chance à des personnes qui ont pu réaliser leur rêve d’être éditées, comme Sandrine Fromentin il y a peu. C’est chouette ! Surtout avec des personnes comme Laëtitia, Edwige, Sandrine et Mélanie, qui ont un incroyable talent de créatrices. Moi elles permettent de m’évader et leurs livres proposent des tuto super faciles à lire. »

 

Bonne découverte de l’univers créatif de Lalilafée !

separator
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *