Les cake designers se rebiffent !

D’habitude ils sont tout sucres et tout miel… mais aujourd’hui après un reportage à charge sur leur métier lors du salon Sugar/Expogato 2018 de Paris, les cake designers voient rouge !

Pourtant ce salon de cake design s’est très bien déroulé. Les passionnés de modelage en pâte à sucre ont été conquis. Les cake designers présents ont exposé de véritables œuvres d’art et ils ont montré que la pâtisserie créative se développe vraiment en France et ce n’est pas Creapassions qui dira le contraire puisque nous avons été l’un des premiers éditeurs sur le sujet !

Et pourtant il y a eu le feu dans leur cuisine !

D’abord des cake designers ont été les victimes d’un cambriolage de leur voiture. Ils ont perdu plusieurs milliers d’euros de matériel et n’ont plus assuré les formations qu’ils devaient faire… Une gagnotte participative a même été ouverte pour les aider.

Et surtout un reportage les a fait réagir… et c’est peu dire ! Intitulé « Gâteaux cake design : du plaisir pour les yeux, pas pour l’estomac ! », ce reportage a fait l’effet d’une bombe (et pas de chantilly !) dans la profession. En effet la journaliste a voulu démontré que ces magnifiques gâteaux n’étaient pas comestibles. « Des gâteaux très sucrés dont la consommation n’est pas recommandée » Evidemment !!! Ces gâteaux présents sur le salon n’étaient pas comestibles !!!! C’étaient des gâteaux d’exposition manipulés, touchés, soumis au jury des concours, des oeuvres d’art pour montrer le savoir-faire et les techniques des cake designers qui les présentaient. Et comme l’a fait remarqué judicieusement un internaute « Quand vous assistez à un défilé de mode, vous demandez à essayer les robes aussi ? Ridicule… » !

Un des cake designers présents a donc lancé une pétition pour réagir sur le reportage et pour montrer la façon dont il a été réalisé par « la youtubeuse journaliste ». Pour Sébastien Haramendy, « Le Cake Design en France est un artisanat émergent qui a du mal à se faire sa place à côté d’une tradition pâtissière française surprotégée. Les Cake Designers sont souvent des reconvertis passionnés ; avocats, biologistes, etc. Tous ces gens ont choisi de se lancer dans un métier difficile par passion. Et peu d’entre eux bouclent leurs fin de mois, malgré les 50, 60, 70 heures hebdomadaires passées dans leur labos. Ce salon du Cake Design était l’occasion pour eux de parler de leur passion mais aussi et surtout de leur gagne-pain…. Mon interview de près de 10 minutes a été tronquée de façon à n’en extraire la seule petite phrase qui lui servait à détruire notre métier. Nous devons défendre l’artisanat, pas l’enfoncer. »

Alors soutenez les Cake designers en allant admirer leurs création sur leurs blogs, pages facebook et surtout bon appétit avec vos yeux et aussi vos papilles !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *