Découvrez l’univers tout en doudous de Charlotte

Charlotte, 28 ans, mariée, 3 « céréales » (Chocapic 4 ans, Miel Pops 2 ans et Frosties 5 mois), est originaire du Nord, fraîchement débarquée dans l’Isère pour suivre son mari qui a été muté à Venissieux. Elle a en poche une maîtrise en Qualité Environnement Santé. Actuellement elle prépare le concours de professeur des écoles pour réaliser son rêve de petite fille. Elle a créé une page facebook couture « Unemamanetsescereales alias Chasamuse » pour partager sa passion de la couture.

« Jeune lycéenne j’avais subtilisé la machine à coudre de ma mère pour me faire une jupe. »

A la naissance de son premier enfant Charlotte a eu envie de se remettre à la couture. Elle a commencé par coudre des choses simples (lingettes lavables, serviettes de table, …) puis elle s’est attaquée à des choses un peu compliqué comme des sarouels.

« J’ai découvert l’univers de Laëtibricole et je me suis lancée dans la confection de doudous pour mes enfants. »

Venant d’emménager dans une maison qu’elle compte rénover, elle n’a pas encore d’atelier pour créer… « Pour le moment je me contente d’envahir le salon pour créer et coudre et la salle de jeux des enfants pour y stocker les tissus. Je rêve d’avoir un jour un atelier à moi où je pourrai y créer mon propre univers. »

La plupart du temps Charlotte coud selon ses envies, ses besoins, ses coups de coeur. « Je peux ainsi coudre un doudou de Mômes Déziles et le lendemain un sac d’inspiration Laëtibricolesque car j’en ai besoin pour la sortie scolaire de mon aîné. Si j’ai besoin d’un coussin pour le salon alors je couds un coussin, si j’ai envie de faire plaisir à un de mes enfants alors je couds un doudou. »

« Je crée pour mes enfants, j’ai envie de leur créer un univers propice au rêve et à l’imaginaire. »

Récemment elle a fait à son aîné « un petit poisson » (Maui, le tapis de jeu de Mômes Déziles) pour le consoler alors qu’il avait la varicelle. « J’ai fait la même chose quand son petit frère l’a eu ! » Et elle est en train de réfléchir à l’univers qu’elle va créer pour sa fille. « Il y a un peu plus d’un an que j’ai découvert les livres de couture Creapassions.com (et plus précisément les livres où on peut trouver des créations pour petits et grands) et j’en suis devenue accroc ! Depuis que j’ai découvert ces livres, je m’amuse à créer des doudous au plus grand plaisir de mes garçons. Cela fait toujours chaud au coeur quand on voit son enfant serrer contre son coeur une peluche qu’on a faite avec amour. »

Doudou de Raie Manta
« J’adore travailler avec les cotons imprimés et les tissus tout doux comme le minky. »

Selon Charlotte ce qui est bien avec les cotons imprimés c’est qu’il y en a vraiment pour tous les goûts. « J’affectionne particulièrement tout ce qui est « Petit pan » et les tissus de créateurs comme Riley Blake ou Robert Kauffman. J’aime aussi aller dans une mercerie et farfouiller parmi tous les imprimés qu’ils ont. La plupart du temps j’achète les tissus pour lesquels j’ai eu un coup de coeur et ensuite je réfléchis à ce qu’ils vont devenir. J’aime le minky car c’est une matière toute douce idéale pour les doudous ou pour les coussins. Là encore il y a vraiment de quoi s’amuser tant il existe des minky différents (dot, boutons de roses, côtelé, aqua bulle…). »

Charlotte s’inspire énormément de ce qu’elle peut trouver sur le net. Elle fait également partie des groupes d’addicts de ses créatrices préférées. « C’est une énorme source d’inspiration. Nous sommes beaucoup d’addicts et du coup il y a beaucoup beaucoup de belles créations. »

« J’aime énormément les livres de couture de Laëtibricole et de Cré-enfantin mais celui que j’affectionne le plus c’est celui de Mômes Déziles, Doudous des iles ! »

Ce que Charlotte aime dans les 3 univers livresques de Laëtibricole, Cré-enfantin, Mômes Déziles, c’est qu’ils sont accessibles même aux débutants.

« Ils nous permettent de réaliser énormément de choses différentes pour nos enfants ou notre entourage. Ce sont trois univers bien différents que j’affectionne mais quand j’ai envie de m’évader je me plonge dans « Doudous des îles » et j’imagine un doudou pour mes enfants ou même pour moi. Dans ce livre j’adore Maui le tapis de jeu, je l’aime tellement que je m’en suis fait un pour le mettre dans mon salon ! »

Bonne découverte de l’univers doudouesque de Charlotte !

 

1 réponse

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *