Lousiette en goguette et en patrons couture

Passionnée de couture depuis 4 ans, Clémence, 32 ans, a débuté la couture comme beaucoup pour s’occuper pendant son congé maternité, puis cette passion a commencé à prendre beaucoup de place dans sa vie et finalement, grâce aux belles surprises de la vie, elle a eu l’opportunité de s’y consacrer à 100% en 2017.

C’est à ce moment qu’elle a décidé d’ouvrir son compte Instagram Louisette.en.goguette et son blog dédié à la couture www.louisetteengoguette.com.

« Initialement, c’était pour m’amuser, présenter mes projets, donner mon avis sur les patrons utilisés, m’améliorer et partager mes expériences avec d’autres couturières. Mais de fil en aiguille, je me suis professionnalisée, j’ai passé le CAP, je donne des cours, j’ai commencé à suivre des cours de modélisme et au début d’année j’ai choisi de lancer ma marque de patrons.

Aujourd’hui, Instagram et mon blog sont donc des outils de travail et d’échange avec la communauté couture. »

« Ce nom traduit très bien le moment où j’ai décidé de changer de cap, de quitter une vie et un poste confortable à Paris pour profiter d’un cadre plus paisible, de la nature et surtout de la couture à Annecy. »

« Louisette » se réfère au nom de la rue dans laquelle elle habitait à Paris. Et ce prénom représente aussi pour elle LA parisienne au sens générique, mais également celle qu’elle était au moment de partir.

« Le terme « En goguette » parle très bien de lui-même : il traduit le fait que je partais faire un petit tour, un petit break pour me consacrer à quelque chose que j’aime, avec en plus une connotation joyeuse, festive et un brin rétro qui me plaisait bien… »

Clémence a eu beaucoup de passions depuis toute petite… Tous les mois, elle se passionnait pour de nouvelles choses.

« J’ai fait de la broderie, de la mosaïque, de la peinture, du décopatch, de l’art floral, etc. Je crois que ce que j’aimais c’était de découvrir de nouvelles techniques et de nouveau univers à chaque fois, et surtout j’avais besoin de créer avec mes mains.

Je me suis mise assez tard au tricot et malheureusement ça n’a pas duré parce que je trouve ça trop long. Depuis 2/3 ans, je me consacre quasi exclusivement à la couture parce que ça me prend tout mon temps en parallèle de ma famille… Mais j’aimerais beaucoup me remettre à la broderie et aussi me lancer dans le macramé ! »

« J’ai la chance d’avoir chez moi une pièce totalement dédiée à la couture ! Et heureusement parce qu’il est blindé ! Je l’adore, il est parfait pour moi puisque je l’ai pensé et dessiné. »

Son mari lui a réalisé presque tous les meubles de son coin couture à partir de meubles récupérés ou de planches de bois. Elle a donc la place de stocker tout son matériel et ses tissus, des étagères pour les patrons et livres, un portant pour ses réalisations et bien sûr une table pour sa MAC et sa surjeteuse et une table haute de découpe !

« Mais ce changement est récent puisque nous avons emménage il y a même pas un an. Avant je cousais sur notre petite table de salon, découpais par terre et devais tout ranger après chaque utilisation… Honnêtement, ce n’était plus gérable… »

Elle coud principalement des vêtements et surtout elle adore tout ce qui est féminin !

«  Il faut qu’il y ait du rose, du pailleté, des détails, des volants, des coupes qui mettent en avant les formes féminines, du mouvement… J’aime quand le vêtement est à la fois élégant et facile à porter : une robe cache-coeur, une blouse avec un joli col ou de jolis détails, une combinaison parfaitement taillée, un pantalon carotte à pince ou un short noué un peu large qui allonge les jambes… Peu importe du moment qu’il est féminin ET qu’il est portable au quotidien ! »

« Les matières que j’aime travailler sont évidement étroitement liées aux projets que j’aime coudre et à mon style. « 

Côté matières Clémence coud principalement des matières assez fluides et/ou légères  : la viscose, le crêpe, le lin, des cotons légers, la broderie anglaise… L’hiver elle adore les lainages, la flanelle, le tartan… Et elle essaie de privilégier au maximum les matières naturelles pour le confort.

« Au final, je couds un peu de tout (et j’aime bien me laisser surprendre par de nouveaux tissus) sauf le jersey que je couds beaucoup moins. Je ne suis décidément pas une pro de la couture à la surjeteuse et je suis souvent déçue du résultat au niveau style… »

TOUT est source d’inspiration pour Clémence, il y en a même trop, ce qui tend parfois à la perdre dans tous les projets qu’elle aimerait faire !

« Je regarde tout maintenant : les tenues des gens que je croise dans la rue, des séries ou films que je regarde, de mes amis et de ma famille, des marques de vêtements… Je peux aussi aller dans des magasins uniquement pour voir comment certains détails sont réalisés. Et évidemment, il y a aussi les réseaux sociaux, surtout Pinterest et Instagram. »

Bonne balade couturesque chez Clémence,

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *