Les petites coutures de Melle ZouZou

Après le bricolage, la peinture et le dessin, Mlle Zouzou a découvert la couture et ne s’est plus jamais arrêtée ! Ses modèles rencontrent un succès grandissant : elle nous livre ses inspirations et conseils au quotidien.

 

Mlle Zouzou, une bricoleuse dans l’âme

Melle ZouZou, Candice pour les intimes, a 36 ans et vit en Haute Loire. Elle a toujours aimé créer. « Je me souviens qu’à 5 ou 6 ans déjà, j’adorais passer du temps sur l’établi de mon père à bricoler des objets en bois. Je faisais aussi beaucoup de peinture et de dessin. J’ai tenté une multitude d’activités manuelles, mais je me lassais très vite. Devenue adulte, j’ai fait de la mosaïque, des bijoux en tissus, des objets en béton, du tricot … Et puis en 2014, j’ai essayé la couture : depuis je couds quasi quotidiennement ! »

« Mlle ZouZou était le surnom que me donnait mon père et sa famille lorsque j’étais enfant. Il est décédé peu de temps avant que je commence la couture… ce choix m’a paru évident. »

 

 

Une page Facebook autour de la couture pour partager ses créations

Initialement, Mlle Zouzou a créé sa page Facebook pour partager ses créations. Face à l’engouement et aux demandes croissantes, elle a sauté le pas cette année et a créé sa micro-entreprise en création d’accessoires textiles. « J’imagine et fabrique des sacs et accessoires pour femmes et enfants. Chaque pièce est unique car je déteste faire deux fois la même chose. Je passe énormément de temps sur Internet pour dénicher des tissus originaux afin de me démarquer. »

Chez elle, Candice a une pièce dédiée à son activité avec d’immenses placards remplis de tissus et accessoires en tout genre : « J’ai une vraie mercerie à la maison ! »

 

 

Des tissus résistants pour réaliser des idées très variées

Côté matières, Candide aime travailler les tissus épais comme la suédine, la toile de lin, de coton, les toiles vintages qui proviennent de l’armée, ainsi que les sangles en cuir qui lui servent d’anses pour ses sacs. « Je m’inspire de modèles croisés dans la rue ou vus dans une vitrine. Mais Pinterest reste pour moi une source d’inspiration intarissable. Je possède aussi tous les livres d’Edwige Foissac. Ils sont clairs, les patrons sont en taille réelle, et en cas de problème, elle est disponible sur le groupe facebook pour répondre aux questions ! »

« J’ai appris seule la couture à l’aide de tutos sur internet mais surtout grâce aux livres d’Edwige Foissac, alias la Petite cabane de Mavada !

Son plus grand bonheur ? Voir ses créations portées, et la joie qu’elles procurent à leurs propriétaires. « Je ne crois pas qu’on puisse s’en lasser ! » sourit-elle.

 

 

Bonne découverte de l’univers de Melle Zouzou !

voir son site internet

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *