My little print fabrics

Jennifer, 39 ans, mariée et maman de 3 blondinettes, a grandi entre Paris et Montpellier et après 8 années passées aux Etats-Unis, elle a décidé de revenir avec sa famille en France dans la campagne de l’avant-pays savoyard, à côté de Chambéry. « C’est en fait ma spécialisation en aménagement de la montagne et le travail de l’amoureux et futur mari qui m’avait conduite ici à la fin de mes études. Peu de temps après être arrivée aux Etats-Unis, elle a lancé son blog couture d’où le choix d’un nom en anglais. La couture dont elle ne connaissait que les rudiments, est vite devenue son activité principale quand elle n’était pas en train de s’occuper de ses filles de 3 mois, 2 et 4 ans.

Les Etats-Unis c’est le pays du patchwork et c’est presque un sport national (!), j’étais donc très impressionnée à mon arrivée par le choix des tissus imprimés et la quantité de magasins de couture 

Le nom de son blog My Little Print Fabrics faisait aussi transparaître son désir de créer ses propres imprimés.

« Côté frenchy, pour ceux qui ne sauraient pas que fabric veut dire tissu en anglais, je trouve que c’est aussi sympa qu’on associe ce nom à une fabrique d’imprimés car ce n’est pas faux non plus, vous ne croyez pas ? »

Depuis toujours Jennifer bricole.

« On est vraiment des touches à tout dans ma famille, on peut dire que je suis tombée dedans quand j’étais petite. Et devenir maman, il y a plus de 10 ans maintenant, a grandement contribué à réveiller mes dix doigts et à explorer l’univers des loisirs créatifs. Par contre, niveau broderie, je ne faisais quasiment rien il y a moins de 4 ans. Je disais même à ma mère, brodeuse hors pair depuis toujours, que je n’aurai jamais sa patience pour en faire (comme j’en ai dit des bêtises ! rires).

Je ne jurais que par la machine à coudre synonyme pour moi de rapidité. Depuis, j’ai compris les vertus du « slow making » et ça a changé mon rapport à bien des choses (rire). C’est vrai que je fais maintenant beaucoup de broderie mais je l’utilise surtout par petites touches, sur des motifs feutrés ou imprimés à la main (linogravure).

Sinon, au-delà de la broderie, du feutrage et de la linogravure, je fais beaucoup d’autres activités en moindre mesure pour décorer ma maison et m’amuser, comme du macramé, du crochet, de la teinture végétale, de la punch-needle mais aussi une peu d’aquarelle ou de modelage quand j’ai le temps. J’ai constamment plusieurs projets créa en cours. Ma nouvelle addiction c’est le marbling, vous connaissez ? Je suis complétement envoutée et j’espère pouvoir maîtriser suffisamment la technique pour pouvoir proposer des ateliers marbling un jour, à suivre… »

Actuellement elle n’a plus son atelier proprement dit car 2018-19 est une année de transition.

« Jusqu’ici je disposais d’un magnifique studio-atelier : Little Print Fabrics Studio, ouvert au public, à San Diego, dans une pièce détachée de la maison (genre petit cottage). Je l’ai fermé l’été dernier et j’y donnais de nombreux cours de couture ou de craft, essentiellement aux enfants l’après-midi. Une fois le studio bien rodé, au niveau des projets de couture et de la clientèle, j’ai pu me dégager du temps le matin pour explorer un tas de techniques liées aux arts du fil et du textile.

J’ai beaucoup profité de cet espace durant 4 ans. J’ai découvert l’entreprenariat, j’étais une « mompreneur » comme on dit, et j’ai appris énormément sur l’univers du textile. Maintenant que nous sommes en France, je me suis remise à mon compte en tant que créatrice mais j’attends la construction de l’extension de notre maison où une pièce me sera réservée. J’ai vraiment hâte d’avoir mon espace de création à moi, de jouir d’une belle lumière pour travailler et d’une vue imprenable sur les montagnes.

Pour le moment c’est beaucoup moins glamour (rire), je me suis installée dans une partie de notre chambre sous combles qui occupe tout le dernier étage de la maison et j’ai les 2/3 de mes fournitures en cartons dans le garage ! »

Son style créatif se nourrit de la nature et de la beauté des formes végétales qu’elle y voit

Jennifer est très influencée par le lieu où elle se trouve. Pendant toutes ces dernières années, sa vie en Californie et ses voyages dans les pays latino et dans le Pacifique l’ont inspirée la représentation de cactus, des succulentes et des baleines à bosses (dont elle est dingue).

« Je sens bien que changer d’environnement impacte clairement mon esprit créatif, je crée des motifs au gré de mes pérégrinations et des scènes que j’ai envie de représenter.

Je suis aussi très ouverte à toutes les nouvelles techniques créatives et mon style est celui de quelqu’un qui n’hésite pas à associer les différents arts du fil et du textile temps que cela enrichit l’ouvrage, esthétiquement parlant. »

Parce-que ce sont les meilleures à teindre ou à imprimer, les matières qu’elle préfère travailler sont celles à base de fibres naturelles.

« J’aime l’aspect froissé du lin lavé, la texture craquelée de la double gaze de coton et la fraicheur de la soie. Paradoxalement, les textures rugueuses comme le lin ancien ou la gaze de coton sont mes matières de prédilection pour imprimer mes motifs en linogravure.

J’aime l’effet aléatoire que procure les textures irrégulières aux impressions. Pour le feutrage, j’aime travailler sur de la belle feutrine de laine et je ne feutre que de la laine cardée ou de la laine mèche 100% Mérinos. Niveau broderie, j’ai clairement un faible pour les fils satin de chez DMC, ces échevettes de fil à broder ressemblent à des bonbons et ont le pouvoir d’incroyablement illuminer votre ouvrage brodé, j’adore. »

Ses filles ont été le carburant de ses créations et l’ont d’ailleurs inspiré pour enseigner la couture, d’où est né son livre « Sew Creative » (un livre C&T Publishing).

« On peut y voir beaucoup de motifs animaliers et de tissus fleuris. Maintenant que je ne design plus pour mes cours de couture, je me consacre à ce que j’aime également du fond du cœur, la décoration. Ma maison et mon environnement campagnard sont ma principale source d’inspiration de créations textiles.

Aussi, dès que je le peux, je pars chiner en brocante et vide-greniers. Les objets anciens m’inspirent beaucoup et je relooke, rénove, voire retapisse les meubles au besoin avec de jolis tissus. »

Evidemment Jennifer connait bien les livres Creapassions et depuis longtemps !

« Au début de mon activité couture je m’étais procurée le super livre Cartables et Sacs à Dos (de La Petite Cabane de Mavada). J’y ai appris plein de trucs et astuces qui m’ont aidé à fabriquer mes lunch-bags, un accessoire essentiel pour les écoliers aux Etats-Unis.

Cependant je me suis surtout tournée vers les livres américains ces dernières années vu que je n’étais pas en France mais je connais bien le site Creapassions bien fourni en idées craft, déco ou couture, il y a vraiment de tout. Côté librairie, il y a des livres qui m’inspirent bien, comme Je couds ma lingerie (de Stéphanie Beaujean) et Accessoires en cuir à coudre (de Anne Walterthum) ou côté loisirs créatifs, 20 créations en liège de Karine Thiboult. »

Bonne découverte de l’univers de Jennifer !

Son instagram, son facebook et sa boutique etsy.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *