Voyagez dans l’univers couture de Pluie de rêves

pluie-de-reves-cover
Emilie est une Serial Expat  ! 1 an au Japon, 10 ans à Singapour et déjà 2 ans au Moyen-Orient. Hyperactive (5 nouvelles idées par heure) et accros aux voyages, elle essaie de tout concilier dans sa vie à 100 km/h ! Elle est mariée et maman de deux petits garçons de 5 et 8 ans qui sont encore moins calmes qu’elle ! À Singapour, Emilie a travaillé en tant que responsable mécénat dans une grande université mais son déménagement au Moyen-Orient lui a donné la chance de se lancer dans une nouvelle carrière. Il y a un an, soutenue par ses amies et sa famille, elle a donc lancé Pluie de Rêves.
« Les années que nous traversons en ce moment dans le monde sont loin d’être les plus zens de notre histoire. Le quotidien n’est pas toujours beau. Avec mes créations, je souhaite que mes clientes puissent s’évader, rêver. Grâce aux couleurs et aux matières utilisées, l’idée est de répandre une pluie de rêves dans leur intérieur. Oui, je sais, c’est tout un programme pas forcément facile à atteindre mais je m’y atèle une création à la fois. »
Elle concilie la confection d’accessoires couture (trousses, pochettes, sacs, coussins, etc.) qu’elle vend sur place au Moyen-Orient et en France lors de ses retours et l’organisation d’ateliers couture à thème, une fois par mois, à Djeddah. « C’est une aventure très enrichissante dans laquelle je ne regrette pas de m’être lancée. J’espère que cette activité pourra me suivre dans n’importe quel pays où nous irons. »

Une passionnée des loisirs créatifs

Les loisirs créatifs font partie de sa vie depuis ses années collège. Peinture (acrylique, huile), dessin au crayon, mosaïque, photographie; Emilie est très passionnée. Quand elle commence une activité, elle se donne toujours à fond. « J’ai débuté la couture il y a seulement 4 ans. Pendant de longues années, la couture avait l’image d’une activité ringarde réservée à nos grands-mères (ah les clichés !). Mamie fait des rideaux et des ourlets de pantalons – pas très glam’s. Et puis, j’ai commencé à suivre sur la toile des filles qui faisaient des choses vraiment jolies, modernes – avec des finitions parfaites. C’est comme cela que le déclic est arrivé et que j’ai acheté ma machine à coudre. A peine lancée, j’ai adoré choisir les tissus, assortir les couleurs et pouvoir me dire : c’est moi qui l’ai fait ! J’ai commencé par faire des doudous pour mes petits garçons et de voir des étoiles dans leurs yeux m’a sur-motivée. Depuis, la passion de la couture ne m’a pas quittée. Cela me permet de ne penser à rien d’autre, c’est une véritable bulle d’oxygène. »

Depuis 1 mois seulement Emilie a un atelier pour créer et elle en est ravie. « J’ai une pièce dédiée au rez-de-chaussée de ma maison et je trouve que j’ai beaucoup de chance. Quand j’ai besoin de coudre tranquillement, je peux fermer la porte, m’isoler. Je me retrouve au milieu de tous mes beaux tissus et c’est le pied ! Et avouons-le, ça permet aussi de fermer la porte pour que personne ne voit le bazar qui s’y trouve ! Création et rangement ne font pas souvent bon ménage ! »

« J’aime que mes créations soient sobres tout en étant modernes et élégantes. En fait, je veux qu’une femme puisse porter une pochette de soirée ou un sac Pluie de Rêves sans que tout le monde se dise : ah, c’est du fait main – au sens négatif du terme parce que les couleurs sont mal assorties ou les finitions imparfaites. Je veux qu’on dise : ooooh c’est fait main – au sens positif du terme parce qu’on voit que c’est artisanal, que j’ai apporté de l’importance aux finitions et au choix des matériaux. Il n’y a qu’une onomatopée entre les deux mais elle fait toute la différence ! »

Côté matières Emilie adore travailler la suédine, le simili, le Liberty et le jeans. « Ce sont des matières qui se prêtent très bien à la confection d’accessoires. J’ai également une belle collection de coton, tous plus jolis les uns que les autres. J’adore que la doublure d’une création soit aussi jolie que l’extérieur. Le double effet Pluie de Rêves ! J’ai essayé à plusieurs reprises de faire des vêtements mais ce n’est vraiment pas ma tasse de thé (pour le moment !) alors exit le jersey. »

Ses inspirations créatives

Sa vie de famille expatriée depuis 12 ans fait qu’elle voyage pas mal et les voyages sont une vraie source d’inspiration pour elle. « Si je le peux, je me procure du tissu dans les pays que je visite. J’ai vécu au Japon et j’ai donc créé une série d’accessoires (trousses, coussins) avec des poupées kokeshi. Nous sommes actuellement en Arabie Saoudite et j’ai développé une gamme avec de la suédine bleue marine et des dromadaires en paillettes dorées : couleurs du Moyen-Orient par excellence selon moi. J’aime également m’inspirer des tendances déco pour créer. Personne n’aura manqué les flamants roses, les cactus et les ananas cette année ! Le style déco scandinave est simple et élégant. Cela m’inspire beaucoup pour mes créations. »

Et même à l’autre  bout du monde, Emilie a une étagère remplie de livres Creapassions ! « J’ai du mal à résister dès qu’un nouveau livre de couture sort car je sais que les modèles sont de qualité et pouvoir réaliser les créations des autres pour offrir à mes proches est également un plaisir. J’aime beaucoup les univers de Laëtitia Gheno et d’Edwige Foissac ; j’ai d’ailleurs plusieurs de leurs livres. J’apprécie également beaucoup le travail d’Anne Alletto et les superbes doudous de Laurence Trilles. »

Bonne découverte de l’univers créatif de Pluie de rêves

voir son site internet    I    voir sa page facebook

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *