Des lunettes à la couture avec Pik et Pik & Creagram

creapassions

 

Des lunettes à la couture, pas banal comme parcours, n’est-ce pas ? C’est pourtant celui de Stéphanie, opticienne et fondatrice de Pik et Pik & Creagram, qui crée maintenant de ravissants accessoires pour femme et enfant. On vous raconte son parcours.

Une scientifique à l’âme créative

Cette maman de 33 ans vit entre Nantes et Angers avec son mari et ses trois enfants, dont le petit dernier a seulement 20 mois. Déjà animée au lycée par des envies artistiques, elle opte finalement pour parcours scientifique. Et quelques années plus tard, voici Stéphanie devenue opticienne.

« Étant manuelle, j’ai toujours réalisé des petites créations. À la maison, j’ai souvent vu ma mère coudre, par exemple mes costumes de galas de danse, ou de petites affaires pour moi ! Elle m’a transmis quelques bases. Après la naissance de mon aînée, j’ai appris seule avec ma première machine à coudre ! Mes enfants ont été un boost à la création ! Ou disons plutôt des prétextes pour coudre régulièrement, en faisant des cadeaux à la famille et aux amis pour des naissances, par exemple. »

 

 

Une maman mordue de loisirs créatifs

Stéphanie pratique les loisirs créatifs depuis une bonne dizaines d’années. « Il y a eu plusieurs périodes. Quand j’accroche sur quelque chose de nouveau, j’y vais à fond. Au départ, c’était la carterie avec le scrapbooking : c’est moi qui ai fait les faire-part de naissance de mes enfants. J’ai eu une période crochet aussi, avec la découverte des grosses pelotes de coton recyclés, le crochet zpagetti ! J’étais fan, j’ai vu plein de tutos sur le net et je me suis lancée, des panières, des sacs, un tapis… Et en parallèle, j’ai toujours continué un peu de couture ! »

« Quand j’ai eu mon petit dernier, j’ai eu l’idée de lancer un nom et de signer mes créations, encouragée par mes proches ! »

 

 

Des lunettes à la couture, le grand saut !

En 2017, Stéphanie a un déclic après avoir participé à un concours d’un magasin de tissus proche de chez elle. « Il fallait réaliser un accessoire déco bébé. Le champ était large, mais je voulais me démarquer un peu, et j’ai trouvé l’inspiration en regardant les instruments de musique de mon mari ! L’idée d’une guitare en tissu était née. J’en avait déjà réalisée une, mais là j’ai vraiment pensé à beaucoup de détails, j’y ai passé du temps, trop fière du résultat en fait ! À partir de là, j’ai reçu beaucoup de retours positifs, qui m’ont poussée à sauter le pas. Une amie m’a suggéré de lancer ma page facebook, que ça plairait forcément. Et bim, me voici donc sur la toile depuis l’été dernier avec ma page Pik et Pik & Creagram ! »

 

Un projet soutenu par toute la famille

La recherche du nom a impliqué toute la famille : c’était un brainstorming permanent à la maison ! « Je voulais quelque chose dans le temps, original, qui évoque l’enfance également… Un jour, je chantonnais en boucle la comptine #am stram gram, pic et pic et colégram, bour et bour et ratatam…#, et ça été le déclic ! Le colegram est devenue Creagram rapport à la création, Pik pour coudre, c’était parfait, ça sonnait bien ! »

« Jusqu’à récemment, j’avais une grande pièce dédiée à la couture. En ce moment, c’est un petit chantier pour changer de pièce : je veux me faire un nid douillet avec une jolie vue sur mon jardin, encore plus fonctionnel. J’ai la chance d’avoir un mari très bricoleur ! Ça aide, c’est sûr ! »

 

 

La clé du succès ? Ne pas avoir peur de se tromper

Stéphanie aime les belles associations de matières, de couleurs, et essaye de trouver à chaque fois le petit truc en plus qui apporte quelque chose à ses créations. « Et ça arrive aussi en se trompant : on ajuste, on s’adapte et au final, c’est encore mieux ! C’est pour ça que je crée aussi bien pour les bébés et les enfants que les adultes. Pour l’instant, je ne me donne pas de limites, j’apprends toujours et c’est passionnant. J’essaye de transmettre ma passion dans les créations. »

 

 

Des tissus et des livres pour s’inspirer, mais pas que !

Ce que Stéphanie adore, c’est aller voir les tissus, toucher les matières, imaginer les associations dans les magasins. « Mes matières préférées, ce sont les beaux cotons à motif, le simili et le liège. »

Et pour l’inspiration elle remercie Internet… mais aussi les livres, les souhaits de ses enfants et d’autres créateurs. « Les idées vont et viennent, je m’inspire de choses diverses en fait, même dans le quotidien. » Lorsqu’on lui demande si elle connaît les livres Creapassions, elle répond en riant : « Ben non, c’est quoi? 😂 Bien sûr ! J’ai déjà deux livres d’Edwige Foissac et celui de Sandrine Fromentin. J’aimerais beaucoup avoir prochainement celui des doudous et accessoires en couture pour enfants… et plein d’autres en fait ! J’avoue, je feuillette très souvent à l’Espace Culturel les livres coutures ! ».

Maintenant que les présentations sont faites, on vous souhaite une bonne découverte de l’univers de Pik et Pik & Creagram !

voir sa page facebook

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *