Suivez les élucubrations de Séverine !

Parmi mes sites en favoris, il en est un toujours plein de couleurs, de fraîcheur, d’idées de création (allez voir sa page « voilà l’été », c’est superbe !), celui de Séverine, que je vous recommande vivement.

 

Pour la petite histoire…

 

Séverine, 32 ans, mariée avec une petite fille Zoé de 2 ans et demi, évidemment principal sujet de ses pages, habite à Lacanau en Gironde tout près de l’océan.

 

Comme beaucoup d’entre nous, Séverine a toujours fait du scrap sans vraiment savoir que c’était du scrap ! « Je ne mettais jamais mes photos dans des albums à pochettes mais dans des albums où je pouvais coller mes billets d’entrée, et autres souvenirs liés à mes photos. Je me souviens d’ailleurs la tête de ma mère lorsqu’elle a vu que j’avais découpé mes photos pour enlever les éléments qui ne plaisaient pas, c’était trop rigolo ! »

 

Séverine a vraiment commencé le scrap à la fin de l’année 2004 pour réaliser un album avec des photos de Zoé comme cadeau de Noël pour les mamies et depuis elle n’a pas arrêté. « J’ai découvert le scrap au bureau par l’intermédiaire de ma collègue, puis j’ai surfé sur le site de Juliette Doussot et Two peas et là ça a été fini … Le scrap a envahi ma vie, et même mes nuits ! »

 

Le scrap, 100% évasion

Pendant qu’elle réalise une page, Séverine ne pense à rien d’autre. « C’est un loisir qui me permet de m’évader. Lorsque je scrappe je n’ai pas de limites. Je peux faire ce que je veux et ce que j’ai envie au moment où je le fais. C’est un sentiment de liberté qui me plait bien. En plus, l’avantage du scrap par rapport à d’autres loisirs créatifs que j’ai essayé, c’est que l’on peut justement combiner plein de techniques et de matières différentes.

 

Les conseils de Séverine 

En fait, le premier conseil de Séverine est simple : « ne vous prenez pas la tête ! ». Voici sa « technique » pour réaliser une page : « Je prends ma photo, je la pose sur mon bureau et ensuite je choisis mes papiers et je fais les choses comme elles me viennent … Oui je sais c’est facile à dire… mais le tout est de ne pas trop réfléchir à ce qui pourrait bien aller avec ça ou ça. Je me sers beaucoup de la roue des couleurs pour éviter des erreurs d’association, et je récupère beaucoup de choses de la vie de tous les jours comme des boutons d’anciens vêtements, des capsules de cannettes, des étiquettes, des rubans, des cheveux (comme sur cette ingénieuse page première coupe) … Avec un peu d’imagination on peut faire beaucoup de choses ! »

 

    Concernant les livres de la collection ScrapAttitude, pour l’instant Séverine a feuilleté celui de Karine Cazenave lors de la cropping de juin dernier organisée par l’association Scraplandes (
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *