Découvrez les trésors de bijoux d’Evangeline

img_20160804_124744

A Archigny dans la Vienne, Claire, 31 ans, aime faire ses propres perles, les assembler en colliers, faire des boucles d’oreilles, bracelets et autres accessoires. « Les bijoux terminent du tenue, qu’ils soient simple ou complexe et ils offrent sur grande diversité en proposant aussi un travail très minutieux. » Elle a donc créé en 2010, sa micro entreprise, LES TRESORS D’EVANGELINE, pour faire partager sa passion des bijoux et aussi se faire connaitre (aussi sur Etsy).

« J’ai toujours aimé dessiner, j’adorais reproduire les dessins des albums à colorier et après les colorier. Aujourd’hui je dessine toujours soit pour faire des esquisses de mes futures créations soit tout simplement pour les réaliser. »

 

Une créatrice autodidacte

Elle a fait des études dans le « design » ce qu’on appelle aujourd’hui la branche Sciences Techniques Industrielles Arts Appliqués, mais c’est vraiment une autodidacte. « J’ai arrêté d’étudier pour me lancer dans la vie active (il faut bien gagner sa vie ! ). Je travaille dans un centre d’appels et le reste du temps je travaille dans mon atelier où je crée mes bijoux bucoliques ».

Son atelier est une pièce dans sa maison. « Il y en a partout : des bocaux de fleurs séchés en tout genre et aussi des tiroirs de perles et apprêts. Je suis un peu maniaque, certaines perles sont classées par couleurs et d’autres par catégories (perles œil de chat, perles mates, perles magiques, les nacrées, les rocailles et aussi les perles en Crystal Swarovski) et pour les apprêts c’est le même principe pour ceux en acier inoxydable ou de couleur bronze. Et puis il y a tous mes crayons que j’utilise pour les dessins, du crayon de couleur au marqueur. On y retrouve aussi pas mal de livres de tutos. Il y en a partout, mais tout est à sa place… »

« Je travaille des bijoux plus ou moins volumineux, mais tout en légèreté (facile à porter). »

 

atelier

Ses inspirations créatives

Elle travaille sur le thème de la nature avec deux collections. L’une autour actuellement des papillons et l’autre avec des fleurs séchées. « Celle sur les papillons ce sont des modèles que je dessine à la main et que je monte ensuite en colliers ou autres. Idem pour les fleurs séchées mais je fais de l’intrusion dans des fioles en verre. » Claire  travaille avec du plastique dingue, cette matière sur laquelle on fait un dessin et qui rétrécit au four, taille diminuée par 7. « Je peux lui donner la forme que je veux et la taille aussi. Sur le principe, quand ça sort du four c’est plat, mais cela reste malléable. Dessus j’utilise tout type de crayons. Principalement des crayons de couleur, il a quand même fallu que j’en teste beaucoup pour avoir l’effet désiré, car je voulais que le rendu soit opaque, pour un meilleur rendu de la couleur. Mais pour travailler la transparence, soit je ne mets pas de couleur, soit j’utilise des marqueurs de plusieurs marques (Chameleon, Posca, Promarker, Graph It’,…). Mais ce n’est pas tout, après le passage au four, je résine toujours mes perles pour un meilleur rendu et aussi pour être sûr que le dessin ne bouge pas. C’est quand même dommage si on achète un bijou et qu’au bout de 2 mois il n’y ait plus rien. La résine que j’utilise est utilisée telle quelle pour ne pas dénaturer les couleurs. »

« Concernant le travail autour des fleurs séchées, je travaille aussi la résine en complément pour figer les fleurs et pouvoir donner la forme que je veux à la résine. »

Pour les perles Claire utilise des perles à 80 % en verre. « Il y a quelques perles que j’utilise en acrylique, mais toujours de bonne qualité, pas de traces de moulage ou autres. Leur utilisation est de moins de en moins fréquente pour garantir une bonne qualité de produits à mes clients. »

Pour les apprêts, elle travaille avec de l’acier inoxydable, qui ne ternit pas avec le temps et qui est sans allergènes. « Quand je fais des bijoux de couleur doré vieilli ou bronze, je fais toujours attention qu’il n’y ait pas de nickel, ni de plomb dedans (les principaux composants qui font que les bijoux vous démangent, que vous oreilles gonflent ou autres). »

« La nature est ma principale source d’inspiration, elle offre une palette de couleurs et de choix très diversifiées. »

Comme au fil des saisons les couleurs changent tout le temps, cela laisse à Claire la possibilité de ne jamais être à cours d’idées. « Et surtout les papillons, je trouve qu’en retravaillant les ailes cela me donne une certaine liberté, pour créer. »

Bien sûr Claire connait les livres Creapassions. « J’ai pas mal de livres dans mon atelier, mais il n’y a pas un livre que je préfère plus que l’autre. Je ne l’explique pas, j’achète un livre je le lis et j’y retourne peu, j’emmagazine et je mets en application par la suite. »

 

Bonne découverte de l’univers créatif des Trésors d’Évangeline !

separator

voir sa page facebook    I    voir sa boutique en ligne

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *