Découvrez les créations de la PolymèreWoman Valérie

polymere

 

Mariée, maman de 3 enfants, Valérie, est en Haute-Savoie près d’Annecy (depuis 13 ans) ancienne infirmière de 46 ans reconvertie en « PolymèreWoman » au foyer, aux activités aussi multiples que variées », comme beaucoup de mamans dont l’époux est fort pris par son activité professionnelle. Ses enfants grandissant, elle s’est octroyée la possibilité de se recréer une petite vie parallèle grâce aux loisirs créatifs. « On peut s’évader quelques heures tout en restant chez soi pour gérer les imprévus et rester disponible ! » Depuis presque 2 ans, Valérie fimote !

« J’ai découvert fortuitement la polymère en voulant réparer une petite statuette. La curiosité aidant, je suis vite devenue complètement addict aux capacités récréatives qu’à cet argile polymère »

Depuis, c’est Noël tous les jours. La réelle sensation de découvrir au quotidien et d’être embarquée par un monde où l’évasion est totale et belle enchante Valérie. « Ma famille, au vu de mon assiduité à créer, m’a assez vite soutenue. Ma fille, passionnée de photographies, m’a offert pour mon anniversaire un petit site internet de présentation qu’elle a elle même créé et qui lui a ouvert une page sur Facebook. « Inimaginable 6 mois avant ! Mon mari, plus branché bricolage, lui m’a installé, un atelier qui, de fil en aiguille, s’est installé au milieu de notre espace de vie. Le fait d’avoir un espace dédié fait gagner beaucoup de temps mais mon matériel prend de plus en plus de place. Il y a toujours de nouvelles choses à tester qui font envie. Tant pis la créativité et le côté pratique ont pris le dessus sur une partie du salon ! »

 

« On peut dire que la polymère a transformé nos vies ! »

Grâce à la polymère, Valérie est donc devenue une maman « connectée » qui s’est ouverte aux autres, tant via les réseaux sociaux que par les stages qui lui font visiter un peu le pays.  » Je me remets à l’anglais et à l’informatique. Et il y avait du retard au programme ! Une manière douce de rééquilibrer les vies de chacun après des années de gestion intense. Et avoir une maman épanouie à la maison, c’est important ! »

Créative depuis toujours

En fait, Valérie a toujours été très manuelle, même petite encouragée par une famille elle-même assez créative. « Ma grand-mère m’a appris le tricot, le crochet. Mon grand-père était céramiste, faisait de la lithographie et peignait. Tout comme mes parents.. Ma maman était elle même professeur de couture et comme loisirs, elle faisait de la poterie, du macramé, de la tapisserie ou encore de la peinture sur soie. » Elle a donc commencé à patouiller avec de la pâte à sel vers 17 ans et c’est devenu une vraie passion qui s’est peu à peu éteinte par la force des choses. « Les occupations sur le temps libre ont plus pris une orientation de gros bricolage avec la restauration de la maison, relookage des meubles, etc. Les moments festifs de notre vie (mariage, naissance, baptême) m’ont permis à nouveau de créer un peu de manière temporaire. et c’est notamment pour fabriquer de petits nounours marque-place pour la table des enfants que j’ai testé la polymère. Je l’ai ressortie de sa boite des années après voici presque 2 ans et maintenant, elle ne me quitte plus ! »

« J’expérimente chaque jour et certaines nuits aussi ! »

Pour créer Valérie utilise bien sûr internet et les livres Creapassions relatifs au travail de la polymère occupant d’ailleurs une grande partie de sa bibliothèque. « Les livres permettent de suivre pas à pas les étapes c’est bien pour commencer. J’y retourne d’ailleurs souvent avec plaisir redécouvrant des petites choses non captées au départ, devant le flux d’informations. Le tout premier livre que j’ai acheté, étant éblouie et il faut le dire très curieuse de la réalisation des canes était « Fleurs en pâte polymère« . Ensuite, des fleurs de Florence Minne-khou, aux bijoux design de Cécilia Botton, l’ethnique avec Karine Barrera en passant par ceux d’Hélène JeanClaude, Bounette et Cacofim et les merveilleuses canes de Magali Chauveau et Nathalie Turlé-Durang, je les ai pratiquement tous achetés et pratiqués avec beaucoup de bonheur toutes les créations proposées, y compris les gourmandises. Puis, depuis 6 mois, me sentant un peu plus prête grâce à cette pratique intense, je me rends à des stages ou je peux côtoyer les grandes polyméristes tant françaises qu’étrangères.Un vrai régal. On y fait de vraies jolies rencontres avec des artistes de grand talent (dont j’ai d’ailleurs les livres tels qu’ Hélène Jeanclaude), mais aussi avec d’autres professionnelles ou passionnées au grand coeur. »

« Evidemment, plus on pratique et on teste et plus on apprend »

 

Expérimenter pour progresser

Concernant les matières, Valérie teste pas mal de produits, de matériaux. « Ils sont tous intéressants. Il faut juste apprendre à les utiliser pour leur qualité (ou leur défaut, mais qui vont justement leur apporter une spécificité). J’ai surtout fabriqué des bijoux ou accessoires, essentiellement avec des techniques de surfaces que je ne connaissais pas du tout ; mais le modelage m’intéresse toujours autant. Ils peuvent être d’ailleurs très complémentaires. Quand ma soif d’apprendre sera un peu calmée sur ces nouvelles techniques, je risque fort de rebondir ! Le scrapbooking, l’origami sont encore des mines de ressources à exploiter dans lesquels certaines polyméristes se sont déjà engoufrées ! »

Le fait d’exécuter des tutos ou des stages lui permettent de conforter ses acquis et vérifier sa capacité à bien maitriser la technique, ce qui rassure son petit côté perfectionniste. « Ensuite, je mélange les effets pour créer mes propres créations au gré de l’imaginaire.J’ai l’impression d’avoir une curiosité sans fond et que tout nourri..et ce n’est pas demain que cela s’arrêtera. »

Bonne découverte des créations de Valérie !

separator

voir son site internet    I     voir sa page facebook

 

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *