Optez pour une déco en osier pour les fêtes

Chez Creapassions on aime vous faire partager nos coups de coeur même chez des éditeurs concurrents ! Aujourd’hui nous avons craqué pour le livre « Vannerie de fêtes – Mariages, Noël, Pâques, Halloween… L’osier en toute saison » de Karelle Couturier, aux Editions Terran.

Dans ce livre on découvre les conseils et astuces de Karelle pour réaliser avec quelques brins d’osier tressés une quarantaine de créations au fil des saisons et notamment pour les réveillons de circonstance en cette fin d’année. Le bougeoir étoilé en osier ou le flocon d’écorce émerveilleront vos convives.

Une matière noble et naturelle

L’ouvrage indique comment choisir, préparer et utiliser de l’osier en fonction des saisons, et détaille l’outillage (simple et abordable) nécessaire pour débuter.

Il n’y a pas que le travail de l’osier mais aussi des écorces. Et vous pourrez grâce à ce livre préparer Pâques et oui on peut déjà y penser (il faut un peu de temps pour « choper » la technique) avec d’adorables cocottes et oeufs en osier. Coup de coeur également pour les créations en osier pour Halloween comme le panier à bonbons et aussi pour un mariage le génial noeud papillon en osier !

Interview de cette fée de l’osier

Ingénieure chimiste pendant près de dix ans, Karelle Couturier a découvert la vannerie sur le tard et se forme auprès de vanniers renommés. En 2014, elle fonde l‘Atelier Brins de Malice entre Angers et Saumur où elle propose des ateliers de découverte et d’approfondissement.

Bonjour Karelle,
– Nous avons votre superbe livre et nous voulons faire une première création mais on n’a pas de jardin ni d’osier à proximité comment faire sachant que votre carnet d’adresses est dans votre région ? :
Même si l’on peut tresser avec du saule glané dans les fossés ou ramassé dans les jardins ou les plates-bandes des villes (attention de bien demander l’autorisation avant de couper !), je conseille plutôt de débuter avec de l’osier cultivé car il sera plus fin et donc plus facile à travailler. La liste d’adresses proposée en fin d’ouvrage n’est pas exhaustive, il s’agit de producteurs d’osier installés un peu partout en France, mais certains vanniers cultivent et proposent également leur osier à la vente. Si vous n’avez pas de producteur et/ou de vannier dans votre région, vous pouvez commander sur internet, notamment sur le site www.osierprod.com !
– Quelle création de votre livre conseillez-vous pour débuter ?
Dans chaque chapitre (un par saison), les tutoriels sont classés par ordre de difficulté croissante, et les plus faciles peuvent même être faits avec les enfants. Je propose donc de commencer par un petit poisson d’avril, un joli cœur pour l’été, ou encore la confection d’étoiles pour Noël !
– Quelle est votre création « coup de coeur » du livre ?
Sans hésiter : l’arbre pour suspendre les œufs de Pâques !

Cette création à une histoire… elle est née de l’échange de deux techniques : lors d’un stage de vannerie sauvage avec Bernard Bertrand (le directeur de collection du livre), il m’a enseigné la technique de la “tresse spiralée” avec du jonc… et je lui ai à mon tour montré comment confectionner les ”cornes de gazelle”, de là est né mon premier arbre (à 2 branches à l’époque !). En plus c’est une création très originale et agréable à tresser en osier frais.

– Quels sont les tarifs de vos stages si on veut venir se perfectionner ?

Je propose une dizaine de dates sur l’année pour faire un stage à l’atelier. Il faut compter 70 € la journée. J’accueille également les groupes préconstitués (de 4 à 6 personnes) aux dates et sur des thématiques convenues ensemble !
Merci Karelle grâce à vous nous allons « osier » se lancer grâce à votre livre !
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *