Les rêves de coton et de fil de Véronique

Véronique, 44 ans, maman d’un garçon de 8 ans, coud depuis bientôt 3 ans. A la base, elle est informaticienne, donc rien à voir avec la couture, mais à la suite d’un stress professionnel, en faisant son bilan, elle s’est rendue compte qu’il lui manquait quelque chose dans son métier. « Un jour, en entrant dans une mercerie pour acheter du fil, j’ai eu comme une révélation ; il fallait que je fasse quelque chose de mes mains au travers de la couture. » 

La couture dans ses gènes

Elle a toujours aimé la déco, les jolies choses et les jolies matières et elle avait déjà des notions de couture… Sa mère le lui avait appris très jeune et son père était tailleur de son premier métier…

« Mon père m’a transmis son amour pour les belles matières. »

Elle s’est lancée dans la couture après 2 cours pour lui donner la confiance qui lui manquait.

Ses premières créations : quelques sacs, trousses de toilettes, cadeaux de naissance à partir de tuto et puis très vite elle a décidé de faire ses propres créations en dessinant les modèles elle-même.

 

Créer était devenu un besoin presque vital

Véronique a d’abord créé un groupe facebook dans lequel elle partageait des tutos qu’elle trouvait et des photos de ses créations, et puis l’an dernier, elle a monté une boutique sur Littlemarket et ensuite sur UnGrandMarché.

Elle s’est créée un atelier dans une pièce de la maison.

« Ce n’est pas immense mais j’ai tout ce qu’il me faut sous la main, et j’ai beaucoup de lumière ce qui me paraît important pour coudre. »

Ses créations tournent autour d’un thème : le « nomadisme » . « Tout ce qui facilite le transport de nos petites affaires ou facilite nos déplacements au quotidien : cela va du sac week-end, à la couverture bébé pour offrir le confort dans les sorties, en passant par les sacs à dos, les pochettes à langer,  les pochettes pour pompes à insuline, trousses de toilettes, sac de plage … »

Comme Véronique est quelqu’un de très pragmatique, elle aime les jolies choses et attache autant d’importantes, dans ses créations, au côté pratique qu’à son esthétisme et au choix des matières.

« Je déteste la phrase « C’est moche mais c’est pratique ». Et pourquoi on ne pourrait pas allier les deux ? »

Un petit carnet toujours à porter de main pour noter des idées ou faire des croquis

Au niveau des matières, elle aime beaucoup le coton et le lin sous différentes formes ou la toile de jute mais elle utilise également d’autres matières comme le simili-cuir ou la suédine en fonction des produits.

« En fait j’opte pour la matière qui, de mon point de vue, offrira le meilleur rendu en terme d’esthétisme, praticité et d’utilisation du produit. »

Elle s’inspire de tout ce qui est autour d’elle. « J’aime observer les gens, les choses, la nature… en fait je m’inspire absolument de tout et même quand je ne crée pas, je me rends compte que mon esprit est sans cesse en train de puiser dans le quotidien l’inspiration, l’idée, le petit déclic qui fait que je vais créer de telle façon plutôt que de telle autre. Et comme, je suis une perfectionniste, je suis sans cesse en alerte pour ce qui fera que la prochaine création sera encore meilleure que la précédente. »

Avant cet article Véronique ne connaissait pas les livres Creapassions.

« Je viens d’aller sur le site pour les découvrir. Je suis très curieuse et j’aime découvrir des nouvelles choses ; je sais tricoter mais pas bien crocheter, j’ai quelques bases, mais j’aimerais en découvrir davantage grâce à vos livres. »

Faites comme Véronique allez visitez notre site pour aller au bout du rêve de la création avec Creapassions !

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *