Yseult influenceuse Pinterest se lance dans la mode

A 20 ans, à Lille, Yseult Delcroix, est une influenceuse Pinterest avec 430 000 abonnés environ. Depuis son Bac en poche, elle se consacre pleinement à ses activités d’influenceuse et de conseil pour les entreprise autour principalement des réseaux sociaux.

De Pinterest à la mode il n’y a qu’un clic !

Elle a co-fondé avec sa soeur un blog de cuisine « La cuisine de mémé Moniq« . Leur communication originale leur permet d’être considérées dans les 10 premiers comptes français sur Twitter par exemple. Et, leur communauté est de presque 9 000 j’aime dans Facebook…

Dernièrement, elle vient de créer un univers dans les réseaux sociaux « À ma mode » mais aussi dans son profil Instagram @yseultdel. Une chaîne Youtube devrait compléter sa stratégie de présence ainsi qu’un Tumblr dans le futur.

« Mon projet A ma mode englobe tous les travaux de fil et d’aiguilles et qui m’implique et me représente. »

En réalité, c’est sa sœur qui a trouvé ce nom lors d’un goûter. « À ma mode, en plus, pour nous, évoque notre grand-mère (mémé Moniq). Lorsque nous étions enfants et qu’elle nous apprenait les rudiments du tricot, du crochet ou de la couture, sa phrase magique était : «Tu fais à ta mode !» »

Quand elle était enfant, lors des vacances chez sa grand-mère, Yseult a eu quelques bases dans le domaine de la couture (coudre à la main et à la machine des choses simples comme un torchon), du tricot (le point mousse) et du crochet (faire des chaînettes). « À l ‘époque, je me suis même fait un top sur sa machine à tricoter ! Mais, j’avoue, je me contentais de passer le chariot et c’est ma grand-mère qui faisait tous les réglages. »

 

Marre de voir des vêtements sur Pinterest que l’on ne peut pas acheter en France

Pendant plusieurs années, elle est restée en retrait des loisirs créatifs… ayant une phase cuisine, cosmétiques et produits ménagers naturels fait maison. Sa soeur, par contre, réalise depuis quelques années des tricots (pulls, écharpes, bonnets…) . « Cela me faisait envie quand je la voyais réaliser ses travaux. L’été dernier, je me suis dit que vu mon gabarit (1 m 62 – Moins de 50 kg sans être anorexique !) je pourrais faire comme elle : me faire des vêtements adaptés à mon profil et à mes goûts. Il est en effet difficile de trouver des vêtements à ma taille en dehors des rayons enfants notamment pour le bas ! »

La conclusion était était évidente pour Yseult. Il est plus simple de créer ce qu’elle aime et donc de coudre ou de tricoter soi-même ce qu’elle désire. « L’une des raisons qui m’a décidée également à faire ces travaux de fil et d’aiguilles : je peux vérifier à l’aide du label Oeko-text par exemple la qualité écologique des tissus mais aussi éviter que les tissus ne soient fabriqués par des enfants selon mes sources d’approvisionnement. »

Comme beaucoup au début de ses activités créatives, elle s’est installée sur la table de la salle à manger. Mais, reconnaissons-le, ce n’était pas très pratique car à chaque fois qu’elle mangeait, elle devait tout remballer. « Aussi, j’ai cherché une solution pour me créer mon petit atelier pour la couture (côté tricot, je n’ai pas besoin d’endroit spécifique). Ma chambre étant assez grande,j’y ai installé 2 tréteaux et une planche de bois pour me fabriquer une surface de travail. Je précise que nous (ma soeur, ma mère et moi) avons rangé également des tissus, des fils, de la mercerie… à différents endroits de la maison afin que tout le monde puisse y avoir accès. »

Elle a aussi créé un espace machine à tricoter dans sa « salle du linge » où déjà elle avait une bibliothèque pour les manuels, revues et catalogues principalement du passé. Celles qu’elle achète sont dans sa chambre !

 

Des créations À sa mode !

Comme pour de nombreuses activités artistiques, Yseult ne cherche pas à créer un style particulier. L’ensemble de ses travaux représente certainement un style issu du fait qu’elle crée des vêtements ou accessoires qui lui plaisent et qui sont une alliance de patrons et de matières qui lui correspondent.

Elle adore la laine « soie et mohair » de Tricotez-moi mais elle n’a pas encore eu l’occasion d’explorer toutes les matières. Sinon, elle a beaucoup travaillé le jersey et lecoton.

« Par contre, je peux déjà dire que je n’aime pas quand les matières glissent ou se roulottent. Cela m’énerve ! J’aimerais aussi débuter en broderie… mais j’en suis loin, car, pour l’anecdote, j’ai voulu tester, seulement je ne savais pas que j’utilisais du fil à canevas ! Il faut bien débuter un jour. C’est ce genre d’événements qui m’incitent à vouloir créer le compte YouTube À ma mode ! Expliquer ces petites histoires et péripéties de tout débutant dans le domaine des travaux de fil et d’aiguilles, donner mon point de vue de néophyte, expliquer «  à ma mode » des trucs et astuces, etc. « 

Son inspiration vient de Pinterest mais aussi des ouvrages du passé

Sur Pinterest Yseult a un tableau mode où elle enregistre tout ce qui l’inspire au niveau de la mode féminine souvent sans patron ni modèle. Autrement dit, tout ce que l’on peut acheter dans le commerce à l’international. Elle a aussi des tableaux Couture et Tricot.  » Une fois un modèle de vêtement repéré, je regarde dans les patrons qui sont à ma dispositions si l’un d’eux serait dans l’esprit de ce que je veux réaliser. Ensuite, reste à trouver le tissus adéquat ! Parfois, c’est aussi un choix en fonction d’un tissus que je découvre. Dans ce cas, je recherche avec quel modèle l’associer ! »

Et puis, elle s’inspire des ouvrages du passé (magazines/livres de ses grand-mères des années 50 à 80). « La mode n’est qu’un recommencement.« 

Yseult connait vos livres Creapassions de réputation. « Petit exemple de votre réputation qui donne envie de lire vos ouvrages : quand j’ai demandé à mes abonnés de me conseiller pour des livres ou magazines grande taille, «  Du grand 44 au petit 56 la couture selon Edith ! » m’a été suggéré plusieurs fois ! Et Mes envies, mes robes et moi ; Couture urbaine (il est stylé avec de jolis sacs) ; Mon dressing ethnique ; 100 pixels plaids au crochet faciles à réaliser, etc. me parlent beaucoup y compris pour des travaux d’objets pour enfants, mais, je ne suis pas encore concernée ! »

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *